Les futures mamans, bébés et jeunes enfants sont à protéger en priorité des polluants nocifs car ils y sont plus sensibles.

Parce que la protection des enfants passe déjà par celle des parents.

Parce que la grossesse est un moment clé pour le développement du foetus.

 

POUR LA FUTURE MAMAN, IL EST DOUBLEMENT IMPORTANT DE SE PROTÉGER :

si elle se trouve en contact avec des polluants au cours de sa grossesse, sa santé peut
en être affectée mais également celle du foetus, les substances toxiques pouvant traverser
la barrière placentaire. En effet, nous savons aujourd'hui qu'une partie des maladies chroniques ont leur origine dans une exposition aux polluants pendant la grossesse.

Quant aux enfants : « ils présentent une sensibilité élevée aux polluants

de l’environnement en raison de leur croissance rapide, de leur physiologie particulière, de leur petite taille et de leurs activités de découverte. »

Extrait du Plan National Santé Environnement 2004-2008.

 

C'est pourquoi les futures mamans ainsi que les bébés et les jeunes enfants 
sont à protéger en priorité : plus sensibles et vulnérables aux effets des polluants environnementaux, leur organisme a une capacité moindre à les éliminer.